Stage de 3 jours avec le Dr Quercia de l’Université de Bourgogne

700,00

Date : 29, 30 et 31 mars 2019
Horaire : De 9h00 à 18h00
Lieu : A venir
Inclus dans le tarif : le repas de midi et 2 pauses café

Catégorie :

Description

Traitement postural et proprioceptif dans la dyslexie et dans les troubles des apprentissages

De l’œil aux neurones de la lecture

  • Processus de bas niveau
  • Processus de haut niveau

 Les dyslexies

  • Définition
  • Types cliniques
  • Moyens diagnostiques
  • Prise en charge habituelle

Les autres troubles spécifiques d’apprentissages: la constellation « dys »

Les troubles attentionnels : TDA et TDAH

Les différentes théories pathogéniques

Savoir lire un bilan orthophonique et un bilan de QI

Relations entre proprioception et dyslexie: données scientifiques Neurophysiologie :

  • Cerveau et vicariance
  • Le système postural
  • Posture, mouvement et cognition motrice Proprioception et régulation posturale
  • Proprioception et perception spatiale
  • Proprioception et perception multisensorielle

Pathologie : le syndrome de déficience posturale (SDP)

  • De la déficience posturale à la dysfonction proprioceptive ou passer de la conception mécanique à la conception sensorielle
  • Définition du SDP en 2019
  • Forme douloureuse
  • Forme spatiale
  • Forme cognitive
  • Syndrome de Dysperception Orale : la perception, au-delà de l’occlusion
  • Cas particuliers : taches de Maxwell chez le dyslexique – syndrome d’Ehler Danlos

Le diagnostic de SDP : utiliser une trousse à outils commune pour favoriser la coopération interprofessionnelle

  • Le questionnaire 
  • Inspection : du déséquilibre antéro-postérieur à la torsion, Les tests du tonus :
    • tests céphaliques,
    • manœuvre de convergence podale,
    • test posturodynamique,
    • mesure de la respiration abdominale.
  • Les tests spatiaux : le Maddox Postural,
  • Les tests perceptifs : tests cliniques et paracliniques – intérêt de la recherche des pseudo scotomes visuels lors des stimulations proprioceptives et/ou auditives.

Le diagnostic de SDP : critères de certitude pour le diagnostic et éléments de doute.

Traitement du SDP

  • Principes des microstimulations ciblées, permanentes et spécifiques s’inscrivant dans un système sensoriel dynamique non linéaire
  • Le capteur visuel : les prismes
  • Le capteur stomatognatique : les ALPH – pour traiter la dysperception orale et pour contourner les effets secondaires des appareils d’orthodontie classiques
  • Le capteur plantaire : les semelles de posture
  • Le capteur musculaire : ergonomie et respiration paradoxale
  • Le cas particulier des hypopnées obstructives de l’enfant et ses relations avec les troubles attentionnels

Critères de réussite du traitement 

Cas cliniques pratiques: que feriez-vous ?

Résultats du traitement proprioceptif dans les Troubles des Apprentissages

La proprioception est un sens, tout comme la vue, l’ouïe etc

La proprioception est un sens, tout comme la vue, l’ouïe etc… et qui repose sur la présence de capteurs sensibles à l’élongation qui sont situés dans tous nos muscles, y compris les muscles oculo-moteurs, ceux assurant les mouvements oculaires. Elle fonctionne en collaboration avec d’autres sens avec lesquels elle constitue un système dit « postural » car son rôle a été d’abord décrit dans la régulation de la posture. L’ensemble est à l’origine du sens du mouvement (Bethoz).

On reconnaît à la proprioception trois fonctions :

  • La régulation de la posture,
  • La détermination de la localisation spatiale des informations sensorielles (auditives, visuelles…)
  • La participation au développement harmonieux des perceptions sensorielles au cours de l’enfance.

C’est par ces deux dernières fonctions qu’elle pourrait intervenir dans les capacités de lecture et d’attention.