A propos de la dysfonction dite « ostéopathique »

Aujourd’hui on ne peut plus parler de muscles toniques et de muscles phasiques, cette classification est devenue obsolète, tous les muscles ayant des unités motrices des deux types. Selon la fonction qu’ils doivent exercer ils auront un plus grand nombre d’unité motrices phasiques ou toniques. Chaque unité motrice est composée d’un neurone et d’un certain nombre de fibres qu’il innerve. Toutes les fibres musculaires d’une même unité motrice sont du même type.

Sur la base d’études scientifiques, une classification beaucoup plus logique nous est proposée (1), qui permet de diviser les muscles en :

Stabilisateurs locaux qui ont une fonction totalement stabilisatrice. Ils sont profonds, mono-articulaires, avec une amplitude de mouvement minimale, souvent insérés sur la capsule articulaire, contrôlant la translation. Ils sont responsables du recrutement anticipé et sont indépendants de la direction du mouvement. Les multifides profond (MF), le transverse de l’abdomen (TrA), le plancher pelvien, le diaphragme et le psoas appartiennent à ce groupe en ce qui concerne la colonne lombaire. Ils sont responsables de la stabilité intervertébrale mais aussi de celle de la masse viscérale abdominale (MVA), qui est composée à 80% d’eau (2).

Stabilisateurs globaux dont les fibres sont presque toujours diagonales avec des insertions très larges pour contrôler la rotation et le retour excentrique.

Mobilisateurs globaux qui sont polyarticulaires, avec un bras de levier très long pour pouvoir générer plus de force. Ils s’insèrent généralement par un long tendon et ne deviennent stabilisateurs que lorsqu’ils sont soumis à des charges importantes.

En 1967, Bernstein et Belenkii ont publié des recherches sur les « ajustements posturaux anticipés » (APAs) pour la première fois. Malheureusement, à cette époque, le rideau de fer empêchait toute communication entre les chercheurs et leurs travaux n’ont atteint l’Europe qu’en 1990.

Aujourd’hui, cependant, il semble clair que pour effectuer un mouvement, nous ayons besoin d’activations anticipées et d’ajustements posturaux en continus.

L’activité cérébrale commence jusqu’à 900 millisecondes avant le début du mouvement, suivie des ajustements synergiques anticipés (ASA) à environ 600 millisecondes, des ajustements posturaux précoces (EPA) à 400-500 ms et des ajustements posturaux anticipés (APA) à environ 90-150 ms (5). Pensez que la décision consciente du mouvement se produit seulement 300 ms plus tôt.

Il en ressort que notre cerveau travaille par anticipation, de manière prédictive, selon un modèle qui peut être défini comme bayésien selon un processus « top-dawn ».

Il est évident que notre système nerveux central doit continuellement moduler toutes les informations sensorielles qui lui parviennent de l’extérieur, surtout lorsque la base de la réalisation du mouvement devient instable.

Une fois installé, ce mécanisme préconscient ouvre la voie à la capacité motrice, aux nouveaux apprentissages et optimise les temps de latence exécutifs.

Dans le cas du tronc, le rôle des APAs est de stabiliser le bassin et la colonne vertébrale avant le début du mouvement lui-même. Si un facteur externe ou interne perturbe ce mécanisme et que le temps de latence anticipateur est retardé, il y a un risque de déstabilisation d’une articulation vertébrale avec une possible perte de mobilité. S’il y a une restriction articulaire, j’aurai une compensation quelque part. Tant que la compensation est bien contrôlée sur le plan musculaire, il n’y a pas de dysfonctionnement ni de symptômes. Toutefois, si la compensation est trop importante ou si elle est répétée trop souvent, des microtraumatismes peuvent survenir et entraîner des symptômes.

Les altérations des composantes de la force des muscles agissant autour d’un segment peuvent créer un déplacement anormal de la trajectoire du centre instantané de rotation, entraînant des microtraumatismes.

Nous devrons donc éliminer les restrictions et travailler à la récupération de l’activation anticipative correcte, en rétablissant le schéma moteur physiologique perdu.

Bibliographie

  1. BERGMARK, A. (1989). Stability of the lumbar spine. A study in mechanical engineering. Acta Orthopaedica Scandinavica. Supplementum, 230, 1-54.
  2. CHOLEWICKI J, JULURU K, McGILL SM. Intra-abdominal pressure mechanism for stabilizing the lumbar spine. J Biomech. 1999 Jan;32(1):13-7
  3. BERNSTEIN, N.A. (1967). The co-ordination and regulation of movements. Oxford: Pergamon Press.
  4. BELENK’II e all. (1967). Elements of control of voluntary movement, Biofizika: 135-41
  5. BOUISSET, S. and ZATTARA, M. (1987). Biomechanical study of the programming of anticipatory postural adjustments associated with voluntary movement. Journal of Biomechanics, 20(8), 735-742.

Les témoignages de nos étudiants

Gérald CAVAGNI

"Le stage d'ostéopathie viscérale post-gradué c'est terminé hier à Nice et déjà je mesure l'évolution de la méthode sur moi même : La séance réalisée pendant les pratiques a supprimé ma douleur nocturne d'épaule qui traînait depuis des mois Ce n'était pas « l’inflammation tendineuse » qui gênerait mes douleurs mais bien une double dysfonction du cardan thoraco-lombal associé à une dysfonction viscérale ..... Je tiens doublement à te remercier, d'une part pour l'évolution continue que tu apportes à nos pratiques et d'autre part pour ta générosité dans la transmission de ton savoir : La phrase « ce n'est pas au programme » n’est pas tienne . "

Gérald CAVAGNI
Kinésithérapeute/ostéopathe
Marseille

Philippe LAFOURCADE – « Thérapie Manuelle Viscérale »

"Kinésithérapeute diplômé en ostéopathie en 2004, je suis régulièrement des formations en post-graduate. Avec BFD et l’enseignement de Claude ALTIERI, j’ai enfin trouvé un enseignement qui lie le raisonnement anatomo physiologique à ma pratique clinique et les réponses concrètes aux problématiques de mes patients.
Avec la réflexion relationnelle viscero pariétale apportée par Mr ALTIERI, j’ai enfin mon alpha et mon oméga thérapeutique !.."

Philippe LAFOURCADE
Kinésithérapeute/ostéopathe
Sainte Cécile Les Vignes (Vaucluse)

Dr Eric HAJJAR – Formation « Thérapie Manuelle Viscérale »

"La formation que nous avons eu la chance d’avoir à Nice sur le viscéral s’est effectivement bien déroulée. La plupart des étudiants était des ostéopathes et des kinésithérapeutes ayant plusieurs années de pratique clinique; ce qui ajoutait à la prestation magistrale du Dr Claude Altieri, de formidables échanges tant sur nos pratiques que sur nos cas cliniques. Les cours théoriques étaient aussi accompagnés par la riche expérience de Claude Altieri. Je recommande à tout thérapeute manuel confirmé s’il désire évoluer suivre cette formation."

Dr Eric HAJJAR
Ostéopathe/Acupuncteur
Marrakech

Félix TOBELEM - Formation ostéopathie viscérale et ostéo-articulaire.

"Kinésithérapeute et ostéopathe depuis plus de vingt ans j’ai eu la chance d’approcher très tôt Claude ALTIERI. Après dix-huit ans d’absence le voilà revenu en France avec une nouvelle approche systémique et non analytique de l’ostéopathie. Cette manière de faire a permis une évolution extraordinaire de cette pratique, notamment dans le viscéral et ses conséquences sur l’ostéo-articulaire avec des résultats époustouflants en cabinet et une méthodologie qui codifie notre action. Merci Claude."

Félix TOBELEM
Kinésithérapeute/ostéopathe
Saint-Laurent du Var (Alpes-Maritimes)

Jean-Paul SCOTTI

"Après ce super stage de notre ami Claude ALTIERI j’ai pu me rendre compte qu’après 30 ans de pratique de l’ostéopathie j’avais encore des choses à apprendre dans ce métier il faut actualiser tout le temps ses connaissances, ceux qui ne le font pas resterons toujours derrière et surtout ne feront pas du bon boulot."

Jean-Paul SCOTTI
Kinésithérapeute/ostéopathe
BLAUSASC (Alpes-Maritimes)

Valérie MARCHAIS-TORRENTE

De toute évidence un grand coup d’éclat de cet enseignement qui va changer radicalement ma façon de travailler. Claude toujours aussi passionnant à écouter! Merci beaucoup pour ce stage qui m’a fait grandir encore dans ce bel art qu’est l’ostéopathie. Vivement le prochain stage...

Valérie MARCHAIS-TORRENTE
Kinésithérapeute/ostéopathe
NICE (Alpes-Maritimes)

Christophe CHOPITEL

"Très agréable formation. Ambiance chaleureuse et conviviale. Le raisonnement systémique qui nous est donné est en adéquation avec la physiologie la biomécanique et l’anatomie. En sortant de ce stage nous maîtrisons une méthodologie logique et efficace. Je recommande fortement cette formation qui est dispensée par des praticiens en exercice. De retour dans nos cabinets nous pouvons modifier notre pratique et élargir notre champ d’action"

Christophe CHOPITEL
Kinésithérapeute/ostéopathe
BOURG SAINT ANDEOL (Ardèche)


Accueil - Mentions légales - Contactez-nous

copyright © 2018 osteopathie-opthema.fr · all rights reserved - Création Blog-One SEO Pau / Sylvie CECI