O.P.THE.MA – Ostéopathie Posturologie Thérapie Manuelle

1. Ostéopathie et thérapie manuelle Systémique viscérale
2. Ostéopathie et thérapie manuelle Systémique Ostéo-musculo-squelettique
3. Ostéopathie pédiatrique
4. Posturologie (Ecole Portugaise)
5. Psycho-biophysique

Cours théorico-pratique - G. Carriere - O.P.THE.MA

1. Ostéopathie et thérapie manuelle systémique viscérale

On peut diviser l’ostéopathie et/ou Thérapie Manuelle viscérale en quatre secteurs bien entendu intimement reliés entre eux. Cependant, il conviendra dans un premier temps de les étudier séparément avant d’en faire un panorama unique, et ceci dans un but de compréhension et de clarté maximum.

Ces quatre secteurs sont :

  1. Le système viscéral circulatoire
  2. Le système viscéral neurovégétatif
  3. Le système viscéral biomécanique
  4. Le système viscéral énergétique

Là encore nous décrirons des relations intra-systémiques et des relations inter-systémiques.

Par exemple tout problème circulatoire au niveau de la sphère viscérale va se répercuter sur la biomécanique intestinal par atonie de celui-ci.

Tout problème neurovégétatif aura une action sur la circulation et par là même sur la biomécanique viscérale.

Tout problème biomécanique, qu’il soit primaire ou secondaire aura, dans une relation inter-systémique, une action sur le système ostéo-articulaire par l’intermédiaire de successions viscéro-pariétales. Il se produira des phénomènes de traction sur les éléments haut-placés et des phénomènes de pression vers le bas qui auront, bien entendu des conséquences de toutes sortes.

Enfin les dysfonctions psycho-biophysiques auront des répercussions sur le système viscéral et le système ostéo-musculo-squelettiques. Il faudra savoir détecter et traiter ces problématiques qui affectent environ 25% de nos patients.

Nous avons classifié les différentes évolutions dysfonctionnelles du système viscéral en plusieurs stades parfaitement codifiés grâce à des tests objectifs. De cette manière le schéma dysfonctionnel viscéral devient clair et le traitement précis, efficace et, là encore, non «opérateur-dépendant».

Retrouvez toutes nos formations ostéopathie

2. Ostéopathie et thérapie manuelle Systémique Ostéo-musculo-squelettique

C’est en général la partie qui intéresse le plus les Professions de Santé et notamment la colonne vertébrale. Là encore la Méthodologie occupera une place prépondérante. En effet, l’axe central représenté par le rachis et le bassin joue, entre autre, le rôle d’un véritable système « compensatoire ».

Il compense ses propres dysfonctions dans une relation intra-systémique, mais également les dysfonctions du système relationnel représenté par les appareils préhenseur et locomoteur dans une relation inter-systémique.

Les problématiques viscérales vont impacter bassin et rachis, mais également le système relationnel représenté par les membres inférieurs et supérieurs.

Une analyse claire du schéma dysfonctionnel sera là encore une garantie de succès.

Prenons un exemple : une dysfonction du genou pourra être primaire, cas le plus facile, mais pourra aussi être secondaire à une autre dysfonction biomécanique ou a une dysfonction viscéro-fasciale.

Un cas courant est une articulation de la hanche en diminution de rotation interne par tension des muscles pyriforme et/ou obturateur interne eux-mêmes impactés par une dysfonction viscérale. Ce dysfonctionnement va obligatoirement se répercuter sur l’articulation du genou dont se plaindra le patient. Il faudra comprendre ce schéma dysfonctionnel afin de traiter ce sujet avec un résultat durable et intervenir sur la colonne lombaire, la sphère viscérale, la hanche, et enfin le genou avec éventuellement la cheville. Là encore le raisonnement méthodologique aura été de mise.

La grande majorité des interventions faites sur un mode analytique sont vouées à la récidive et comme toujours seule une vision systémique du schéma dysfonctionnel permettra un succès durable.

C’est cette méthodologie que l’on appelle le « savoir faire » et non pas seulement l’apprentissage d’une accumulation de techniques.

Retrouvez toutes nos formations professionnelles en ostéopathie

3. Ostéopathie pédiatrique

« L’enfant n’est pas un petit adulte ! « 

Cette affirmation prend un sens bien particulier pour la BFD pédiatrique. Trop souvent nous constatons que les praticiens s’occupent de la structure « enfant » avec des paramètres biomécaniques « adulte ». Ou bien le traitement consiste en une approche exclusivement crânienne, parfois crânio-sacrées en délaissant la colonne vertébrale et les membres.

Par méconnaissance, certains praticiens ne sont pas enclins à recevoir des enfants et se privent  de cette patientèle.

Notre école apporte des réponses aux ostéopathes qui doutent de l’approche structurelle de l’enfant.

C’est bien parce qu’il faut préserver cette structure en devenir de l’enfant que les traitements BFD respectent les cartilages de croissance par l’application de principes rassurants à la fois le praticien, l’enfant et les parents. De ces principes découlent une pratique originale du diagnostic qui évite les a priori source d’erreurs.

Par la clarification des 4 motifs à la consultation de l’ostéopathe, le praticien sait choisir des outils précis et surs pour mettre en œuvre le traitement.

La systémie et l’effet papillon sous-tendent la logique des traitements pratiqués.

Douceur et précision, pourrait qualifier la pratique de la BFD pédiatrique.

Retrouvez toutes nos formations en ostéopathie pédiatrique

4. Posturologie (Ecole Portugaise) 

C’est vers le début du 19ème siècle que commence l’histoire de la posturologie mais c’est seulement dans les années 60 qu’à la suite de travaux sur les réactions d’équilibration que le Dr Gagey développe la notion de Système Postural Fin (SPF). Il organise l’examen clinique postural et crée la Posturologie. Il est médecin du travail et s’occupe notamment de traumatisés crâniens. Il constate que chez ces sujets, existe un déficit postural. Il note à l’aide de tests adéquats (test des rotateurs, test de Fukuda etc…) qu’il existe une différence de tonus musculaire entre les deux côtés et à l’aide d’orthèses (semelle, prismes, bite) essaie d’augmenter ce tonus du côté atone. Sa clientèle au départ est donc composée en majeure partie d’adultes. L’Ecole Française de Posturologie est née.

En 1979 le Pr Martin Da Cunha de l’Hôpital Santa Maria de Lisbonne, Médecin Physique de son état, s’occupant notamment d’enfants, décrit le Syndrome de déficience posturale (SDP) qui élargit le syndrome post-commotionnel. Il crée la gymnastique posturale mais remarque que nombre d’enfants atteints de ce syndrome souffrent, mises à part les douleurs et les malpositions, de dyslexie, de dysorthographie, de dyscalculie etc… Il fait appel au Dr O. Alves Da Silva, ophtalmologue ; ils décrivent et classifient différents SDP et, à l’aide de prismes posturaux correspondant à chaque type de syndrome, arrivent à faire baisser le tonus musculaire affectant ces enfants et à les normaliser. Ils viennent de créer l’Ecole Portugaise de Posturologie.

A l’heure actuelle, peu de professionnels de Santé : ophtalmologistes, psychologues, orthophonistes, orthoptistes, orthodontistes, ostéopathes, kinésithérapeutes, podologues, sont capables de reconnaître et d’orienter ces enfants. Il s’agit vraiment d’un problème méconnu de Santé Publique, 10% de ceux-ci étant affectés par cette problématique.

Notre but est de divulguer cette connaissance, de permettre à chacun de reconnaître un SDP, notamment chez les enfants et de créer un réseau de professionnels compétents dans ce secteur afin d’avoir la possibilité de les traiter au mieux ces et leur préparer autant que faire se peut un avenir serein.

Retrouvez toutes nos formations ostéopathie

5. Psycho-biophysique

En associant « Médecine traditionnelle chinoise »* et Caractérologie, vous obtenez une méthode rigoureuse qui vous propose :

  • de comprendre la personnalité de votre interlocuteur et ses réactions spécifiques par rapport à une situation donnée. Cette faculté trouve son intérêt quelque-soit la pratique thérapeutique exercée (médecine, chirurgie, physiothérapie, ostéopathie, acupuncture, etc…), ainsi que dans la vie courante, dans les rapports avec notre entourage.
  • d’acquérir les caractéristiques propres à chaque terrain décrit en MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise)
  •  d’analyser de façon rigoureuse la symptomatologie présentée par votre patient,
  • de mettre en place le raisonnement permettant de comprendre les perturbations comportementales influençant la sphère somatique (symptômes, douleurs) comme la sphère émotionnelle (mal-être, angoisses, stress, burnout) et même de les prévenir,
  •  en 1 à 4 séances, un traitement à même de réguler le déséquilibre exprimé et d’apporter une réponse rapide à votre clientèle. (les résultats doivent être évidents dès la 1ère séance)

Le cursus vous propose :

  • de vous familiariser avec les différents caractères décrits dans la littérature,
  • de vous donner des moyens d’action propres à réguler les perturbations engendrées par les comportements artificiels inéluctablement adoptés au quotidien.
    La médecine, la physiothérapie, l’ostéopathie, la Médecine traditionnelle chinoise…, laissent fatalement un certain nombre d’échecs derrière nous.
    Ce sont souvent des troubles récurrents comme migraines, céphalées, angoisses, douleurs musculaires générales, asthénie, énurésie, douleurs articulaires généralisées, …

La compréhension du tempérament de votre patient vous permet en sus de comprendre comment doser l’intensité de votre traitement habituel selon l’individu pour en minimiser les réactions indésirables et le rendre encore plus efficace.

* Les points à traiter en psycho-biophysique se situant en superficie de la peau, le traitement » peut être pratiquée de différentes manières :

  • Acupuncture (aiguilles)
  • Digito-puncture ou acupression (pincé inversé)
  • Electro-puncture (à l’aide d’appareils qui déterminent et traitent le point)
  • Cupping-puncture (ventouses spéciales pour traiter les points)

Lisez également notre article consacré à la posturologie

Parce qu’il leur manque une méthodologie

Qu’est ce qu’une méthodologie ?

Formations en Ostéopathie

Bonne question !

Depuis Descartes et son discours de la méthode, nous partons des choses les plus petites pour aller vers les plus grandes. Ceci est écrit dans la première page de ce livre. Ce genre de raisonnement, valable pour les sciences linéaires comme les mathématiques, la chimie etc…, ne l’est pas pour le corps humain car elle nous entraîne vers une action analytique ; « tu as mal genou, j’examine ton genou ».

En 1959, pour la première fois, un biologiste autrichien, Ludwig Von Bertalanffy, parle de Théorie générale des systèmes ; la systémique est née et elle est le contraire de la vision analytique dans le sens ou l’on part de l’ensemble pour arriver.

Lire la suite

Dans toute douleur de type organique, il existe une destruction tissulaire. Celle-ci est repérable aux examens complémentaires ; radiographies, scanner, IRM, analyses, électromyogramme etc…

Elle est bien évidemment l’apanage du médecin, mais aussi de la plupart des professions de santé et en particulier du kinésithérapeute, formé pour traiter justement ces pathologies qu’elles soient d’origine orthopédique, rhumatologique, neurologique ; la liste serait encore longue.

C’est pour cela que le kinésithérapeute aura des difficultés à traiter, si toutefois il y arrive, les douleurs relatives à des dysfonctions d’origine biomécaniques qui s’inscrivent en temps que telles dans le domaine de l’ostéopathie ou de la thérapie manuelle. Il n’est tout simplement pas armé pour….

Ces dysfonctions peuvent concerner le système pariétal, le système viscéral et/ou le système postural. 

Concernant les dysfonctions pariétales nous verrons que, au niveau de la colonne vertébrale, les deux dysfonctions majeures, concernent le cardan OAA (Occiput-Atlas-Axis) et le cardan thoraco-lombal en relation avec le diaphragme. Les techniques pour normaliser ces dysfonctions sont particulières et fondamentales. Ce savoir-là est indispensable, sous peine d’échec, pour traiter durablement un sujet. Les autres dysfonctions, au niveau du rachis, sont en général secondaire. Nous sommes là dans une relation intra-systémique.

Lire la suite

Les témoignages de nos étudiants

Philippe LAFOURCADE – « Thérapie Manuelle Viscérale »

"Kinésithérapeute diplômé en ostéopathie en 2004, je suis régulièrement des formations en post-graduate. Avec BFD et l’enseignement de Claude ALTIERI, j’ai enfin trouvé un enseignement qui lie le raisonnement anatomo physiologique à ma pratique clinique et les réponses concrètes aux problématiques de mes patients.
Avec la réflexion relationnelle viscero pariétale apportée par Mr ALTIERI, j’ai enfin mon alpha et mon oméga thérapeutique !.."

Philippe LAFOURCADE
Kinésithérapeute/ostéopathe
Sainte Cécile Les Vignes (Vaucluse)

Dr Eric HAJJAR – Formation « Thérapie Manuelle Viscérale »

"La formation que nous avons eu la chance d’avoir à Nice sur le viscéral s’est effectivement bien déroulée. La plupart des étudiants était des ostéopathes et des kinésithérapeutes ayant plusieurs années de pratique clinique; ce qui ajoutait à la prestation magistrale du Dr Claude Altieri, de formidables échanges tant sur nos pratiques que sur nos cas cliniques. Les cours théoriques étaient aussi accompagnés par la riche expérience de Claude Altieri. Je recommande à tout thérapeute manuel confirmé s’il désire évoluer suivre cette formation."

Dr Eric HAJJAR
Ostéopathe-Acupuncteur
Marrakech

Félix TOBELEM - Formation ostéopathie viscérale et ostéo-articulaire.

"Kinésithérapeute et ostéopathe depuis plus de vingt ans j’ai eu la chance d’approcher très tôt Claude ALTIERI. Après dix-huit ans d’absence le voilà revenu en France avec une nouvelle approche systémique et non analytique de l’ostéopathie. Cette manière de faire a permis une évolution extraordinaire de cette pratique, notamment dans le viscéral et ses conséquences sur l’ostéo-articulaire avec des résultats époustouflants en cabinet et une méthodologie qui codifie notre action. Merci Claude."

Félix TOBELEM
Kinésithérapeute/ ostéopathe
Saint-Laurent du Var (Alpes-Maritimes)

Jean-Paul SCOTTI

"Après ce super stage de notre ami Claude ALTIERI j’ai pu me rendre compte qu’après 30 ans de pratique de l’ostéopathie j’avais encore des choses à apprendre dans ce métier il faut actualiser tout le temps ses connaissances, ceux qui ne le font pas resterons toujours derrière et surtout ne feront pas du bon boulot."

Jean-Paul SCOTTI
Kinésithérapeute/ ostéopathe
BLAUSASC (Alpes-Maritimes)

Valérie MARCHAIS-TORRENTE

De toute évidence un grand coup d’éclat de cet enseignement qui va changer radicalement ma façon de travailler. Claude toujours aussi passionnant à écouter! Merci beaucoup pour ce stage qui m’a fait grandir encore dans ce bel art qu’est l’ostéopathie. Vivement le prochain stage...

Valérie MARCHAIS-TORRENTE
Kinésithérapeute/ ostéopathe
NICE (Alpes-Maritimes)

Christophe CHOPITEL

"Très agréable formation. Ambiance chaleureuse et conviviale. Le raisonnement systémique qui nous est donné est en adéquation avec la physiologie la biomécanique et l’anatomie. En sortant de ce stage nous maîtrisons une méthodologie logique et efficace. Je recommande fortement cette formation qui est dispensée par des praticiens en exercice. De retour dans nos cabinets nous pouvons modifier notre pratique et élargir notre champ d’action"

Christophe CHOPITEL
Kinésithérapeute/ ostéopathe
BOURG SAINT ANDEOL (Ardèche)


Accueil - Mentions légales - Contactez-nous

copyright © 2018 osteopathie-opthema.fr · all rights reserved - Création Blog-One SEO Pau / Sylvie CECI